Petit conte

Fait-divers moncrabelais pour enfants joyeux

Un conte à lire avec vos enfants
– tiré d’une histoire vraie vécue lundi 20 avril à Moncrabeau –
« Les oiseaux »
(Ne pas confondre avec la version d’Hitchcock qui, elle, n’est pas du tout conseillée aux enfants !)
 
Par une calme matinée de printemps, dame Christine et dame Sarah entamaient une conversation de la plus haute importance (ou presque) à propos de tissus, de clefs et de grenier, lorsqu’un bruit sourd retentit à la fenêtre !
Trois bergeronnettes mignonettes, prises par l’entrain de leurs pirouettes aériennes étaient entrées en collision avec la baie vitrée, pourtant ornée de quelques autocollants pailletés.
La première bergeronnette, la plus robuste, s’empressa de déployer ses ailes et s’en retourna immédiatement à ses occupations.
Mais les deux autres, fort sonnées, restèrent quasi inertes sur le plancher de la terrasse de Lou Veratous.
Dame Christine et dame Sarah se précipitèrent pour apporter leur soutien aux oiseaux assommés.
Dame Christine recueillit les deux petits mignons au creux de ses mains et leur susurra des paroles rassurantes et encourageantes tandis que dame Sarah, prise d’émotion, courut à la recherche d’un morceau de pain et d’un appareil photo.
A force de caresses, les deux oiseaux reprirent leurs esprits sans toutefois pouvoir s’envoler. C’est alors que dame Christine les déposa délicatement au milieu d’une jardinière de ciboulette afin qu’ils puissent s’octroyer le repos dont ils avaient besoin.
Au bout de quelques instants, l’une des deux bergeronnettes, sentant ses forces revenir, sautilla jusqu’à la balustrade et après un coup d’œil à son partenaire, qui semblait signifier « je t’attends(g) un peu plus loin(g) » (le « G » sera à prononcer ou non selon la région dans laquelle vous vous trouvez), regagna une branche du marronnier en fleurs.
Ce n’est qu’une heure plus tard que les deux demoiselles constatèrent que le troisième oiseau avait,lui aussi, réussi à gagner le toit de la maison d’en face puis à rejoindre ses partenaires de jeux.
Ils eurent peut être beaucoup d’enfants, mais l’histoire ne le dit pas ! « 
Ceci est un conte que je me suis amusée à rédiger à partir de cette jolie petite aventure que nous avons vécu lundi Christine et moi.
 

Je vous propose

  • de photographier vous aussi un petit animal dans votre jardin, chez vous ou dans votre rue, (ça peut aller de la punaise odorante au chien du voisin en passant par les poules du village !)
  • puis d’inventer avec vos enfants une petite histoire qui irait avec
  • et de me l’envoyer !
 
Par ailleurs, les familles tricoteuses peuvent s’amuser à confectionner les doudous de Luce
Pour voir comment confectionner le doudou : cliquez ici !
De grosses bises à tous.
Sarah
Mise à jour du 2 mai: voilà ce que j’ai reçu de Miss T. Bravo et merci à elle!!
Et vous, que vous inspirent les animaux autour de vous?